Jean-Yves ou le goût de l’aventure

Juste avant de partir autour du monde, nous rendons visite à Jean-Yves qui travaille au Conseil regional de la région Nord-Pas de Calais. En discutant avec lui, nous avons vite compris que Jean-Yves a le goût de l’aventure...

Avant de travailler au Conseil régional Nord-Pas de Calais, il avait choisi de s’engager dans un service civil national, une objection de conscience plus précisément, dans un centre d’éducation à l’environnement de la région.



C’est dans ce centre qu’il fit ses premiers pas comme animateur en accompagnant les écoliers dans la découverte des milieux naturels. Il a dit oui immédiatement quand on lui a proposé deux ans plus tard d’animer des projets éducatifs dans l’association Espace naturel régional. Le défi qu’on lui proposait à cette époque, était de concevoir des outils pédagogiques et de rassembler les éducateurs autour d’un projet consacré à la protection de l’environnement.

« Ce fût un déclic ! » me dit-il. Cette aventure l’a vraiment passionné pendant une dizaine d’années et c’est cela qu’il poursuit encore au Conseil régional avec encore un peu plus d’ambition.

Jean-Yves Jouniau travaille aujourd’hui avec une équipe de dix personnes au Conseil régional Nord-Pas de Calais.
« Tu vois Oscar, notre équipe ici cherche à éduquer les écoliers et les habitants de la région à la découverte et au respect de l’environnement. Nous avons la conviction que pour améliorer notre cadre de vie et bien préparer notre futur, il faut permettre aux jeunes de mieux comprendre et d’agir concrètement sur ce qui les entoure. Et notre futur c’est notamment de continuer à se développer mais en pensant davantage aux générations futures, à l’avenir quoi ! » .



« Oui très bien Jean-Yves, mais peux-tu me donner quelques exemples pour que je comprenne mieux ? ».

« Oui excuse-moi, c’est vrai que tout cela est un peu compliqué ! Voici ce que nous faisons : chaque année, nous proposons aux écoles primaires et aux collèges de planter des arbres dans la cour d’école. Nous leur fournissons des jeunes arbres spécifiques de notre région, et avec quelques conseils à la clé, les écoles peuvent se refaire une santé verdoyante et les écoliers replanter leur décor quotidien ».

« Ah oui ! Je vois et cette initiative s’appelle Plantons le décor n’est-ce pas ?? »

« Oui bien joué Oscar ! Comme tu le sais, nous avons aussi réalisé des cahiers pour les écoliers. Ce sont les fameux Cahiers des enfants. Chaque cahier est bâti autour d’une question ou d’un sujet qui concerne l’environnement. Les jeunes découvrent et explorent le sujet choisi à partir de jeux et d’activités pédagogiques » .

« Je me souviens du n°24 Cap sur la Côte d’Opale, le n°25 Ville-campagne et bien sûr du n°28 Le développement durable c’est quoi ? »

« Tout à fait et maintenant c’est internet qui prend le relais ! Si tu vas sur le site wwww.ecolenvie.com, tu pourras découvrir d’autres activités et des informations pédagogiques qui complètent les cahiers. C’est un nouveau chantier pour nous et nous allons continuer dans ce sens en contribuant à faire comprendre ce qu’est le développement durable » .

« Justement en matière de développement durable quel est le plus important pour toi ? »

« Pour moi, le développement durable c’est un nouveau challenge. Tous, il faudrait que nous prenions conscience de l’effet de notre consommation sur l’environnement. Il faut aussi que nous portions notre regard plus loin pour préparer le mieux possible notre avenir. C’est difficile, c’est un peu comme s’il nous fallait changer de cap avec de nouveaux repères sans renverser notre navire ! Il faut en même temps que l’on ait envie de le faire et que cela puisse devenir un plaisir pour tous ».

Quand j’ai demandé à Jean-Yves quels étaient ses souhaits les plus importants pour l’avenir, il m’a répondu aussitôt : « continuer l’aventure, partager avec les autres, bâtir des projets et enfin changer la misère et la pauvreté de certaines parties du monde en prospérité. Je crois aussi qu’il faut que nous apprenions à mieux accepter les autres, ceux avec qui l’on vit et ceux avec qui l’on travaille, dans toute leur personnalité et leur diversité ».

« Merci Jean-Yves ! Je t’envoie comme promis des nouvelles de mes rencontres autour du monde ! A très bientôt ! » .




Lille - France, le 25 janvier 2004.

Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english