Les rêves de Aït Ourir

Mon premier est un village sur la route de Ouarzazate à une trentaine de kilomètres de Marrakech...
Mon second est un centre de formation et de production artisanale...
Mon troisième réunit des femmes et des enfants...


Mon tout déborde de complicité, de joie de vivre, d’idéaux et d’imagination...

Je suis ? Je suis ? Je suis ????



Je suis l’équipe d’animation de la coopérative artisanale de femmes de Ait Ourir et ici, on reçoit simplement nos hôtes autour d’un thé à la menthe...




Je m’appelle Khadija, mon prénom veut dire « prématurée » dans notre langue. Toutes les familles arabes doivent nommer une Khadija dans leur famille, c’est une tradition : un proverbe dit « Si tu n’as pas une Khadija dans ta famille, tu dois l’écrire sur les murs de ta maison ». J’ai trente ans et j’habite ici depuis toujours. C’est difficile de parler de ses rêves, c’est un peu secret... je crois que j’aimerais donner encore plus que ce que je donne aujourd’hui, parce que c’est quand je donne que je me sens bien et que j’ai l’impression de me rapprocher de moi... mais c’est une quête, elle ne s’arrête jamais, à chaque fois tu donnes toujours un peu plus... ensuite, j’aimerais prendre soin de ma famille et de ma mère... réaliser ses rêves à elle si je le pouvais... pour nous, très concrètement, ça veut dire pouvoir l’épauler financièrement... et puis pour notre monde, la chose que je souhaite c’est qu’un jour enfin nous puissions tous vivre en paix, que la paix soit réelle pour tous, partout...


Moi, je suis Najat, j’ai trente ans et moi aussi j’habite ici depuis ma naissance. Mon prénom signifie « celle qui se sauve » ! Avec Khadija, nous nous connaissons depuis la petite école mais nous n’habitons pas le même « douar ». Ce que j’aimerais c’est prendre plus de temps pour moi et m’occuper de moi. Je voudrais vraiment prendre soin de ma famille et pouvoir les épauler encore plus qu’aujourd’hui. Je crois comme l’a dit Khadija, qu’on ne peut que souhaiter la paix et l’égalité dans notre monde et pour cela faire disparaître tous les types de violence qui existent.


Mon nom est Latifa, il veut dire « douceur ». C’est drôle c’est aussi l’image que j’ai au centre de prendre toujours les choses en douceur ! Je suis né à Aït Ourir et j’ai rejoint la coopérative dès sa création. Mon rêve, c’est de pouvoir un jour voyager librement, de rencontrer d’autres cultures et de connaître les autres modes de vie du monde entier. Ensuite j’aimerais pouvoir revenir ici, m’inspirer de tout ce que j’aurais vu pour mieux continuer mon combat pour les femmes et les enfants et notamment m’engager pour l’égalité entre les hommes et les femmes. J’espère qu’un jour tous les pays du monde pourront accéder au même niveau de vie que les pays développés, et que tous les besoins et les services fondamentaux soient donnés à chacun.


Je suis Souad, cela veut dire « bonheur » en arabe, j’ai 23 ans et je passe beaucoup de mon temps ici au centre. Je m’y sens vraiment bien ! Mon rêve, c’est de faire connaissance avec ceux qui vivent dans les autres pays : j’adorerais aller en France et découvrir toute sorte de personnes, c’est à dire d’autres générations, voir comment les autres vivent et quelles sont leurs mentalités. J’espère pour mes amis qu’ils aient une vie très belle et que tous, ils puissent vivre comme ils l’entendent, librement. Et puis enfin, je voudrais voir l’arrivée de la paix dans beaucoup pays, surtout en Irak et en Afghanistan.


JPEG - 28.9 ko
Lathifa, Najat et Khadija

Khadija, Latifa, Najat et Souad assurent toutes les quatre de l’animation de la Coopérative artisanale de femmes depuis sa mise en place sur la commune Aït Ourir avec l’association Ennakhil pour la femme et l’enfant. Très soudées et complices entre elles (Khadija, et Najat sont toujours restées unies depuis leur enfance), elles ont contribué activement à la création de la coopérative et elles espèrent aujourd’hui s’engager encore davantage pour la développer.


Découvrir l’association Ennakhil pour la femme et l’enfant en compagnie de sa Présidente Zachia MMURI


Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english