Ousmane lutte contre la drogue et le tabac

Nous voilà encore sur l’eau décidément ! Nous prenons le ferry pour traverser le fleuve Gambie où nous rencontrons Ousmane qui lutte pour écarter les jeunes des drogues et du tabac.



Hello ! What is your name ?

Je m’appelle Ousmane. Je viens de travailler toute une journée sur le thème de la consommation de drogues et de tabac. Les jeunes sont exposés à ce problème ici.


Pour quelles raisons en particulier ?

Et bien d’une part, parce que la Gambie est un port qui facilite l’importation de marchandises en provenance de nombreuses régions du monde. Ici vous pouvez voir des bateaux qui arrivent d’Amérique du Sud, d’Asie, d’Afrique du Sud et transitent ensuite vers l’Europe. Toute sorte de marchandises arrivent ici et notamment de la drogue. Avez-vous remarqué que les prix sont très bas ici ?

Oui c’est vrai, nous nous en sommes rendus compte : les boissons et l’alimentation ne sont pas chers du tout !

Oui et les cigarettes aussi. C’est parce qu’il n’y a pas de taxes dans notre pays sur ces produits. Et cela facilite le commerce des substances illicites comme les drogues. On cultive aussi les plantes qui permettent de produire les drogues. Les jeunes ont donc accès plus facilement à ces produits dangereux. En plus de cela, certains jeunes on du mal à trouver un travail. Ils ne savent pas quoi faire de leur temps et ils se sentent bon à rien car leur environnement ne leur donne pas de place pour s’exprimer. Alors que se passe-t-il ? Et bien certains d’entre eux consomment des drogues et du tabac.


Cela m’a touché et je me suis dit que je pouvais changer quelque chose. Je me suis alors engagé pour faire comprendre aux jeunes qu’ils peuvent trouver les moyens de s’investir dans la communauté et que le tabac et la drogue ne sont pas bénéfiques pour eux. Dans l’organisation non-gouvermentale où je travaille (International Organization of Good Templars) à mi-temps, nous réalisons des petits documents pour expliquer aux jeunes les dangers de la drogue et du tabac. Nous animons des émissions à la radio où des jeunes viennent raconter comment ils sont devenus consommateurs de drogues et comment ils ont réussi à s’en sortir. Puis nous débattons sur les causes qui engendrent ces problèmes. Les jeunes auditeurs peuvent contacter la radio, témoigner et poser des questions.


Tu travailles à mi-temps. Que fais-tu à côté de cela ?

Je commence juste à étudier les sciences sociales à l’université. Et je travaille aussi avec 500 jeunes de toute la Gambie pour qu’ils réfléchissent ensemble à la place des jeunes dans la société.


C’est à dire ? Peux-tu nous donner plus de détails ?

En tant que jeunes, nous pensons que nous devons construire notre propre avenir en allant à l’école, en préparant un métier. Nous pensons aussi que nous pouvons aider les adultes et les institutions, je veux dire, l’école, l’université, le gouvernement, l’Etat, à comprendre ce que veulent faire les jeunes de leur vie et ce qu’ils veulent de leur pays. Nous nous réunissons régulièrement et nous écrivons des idées et des propositions que nous envoyons ensuite à ceux que nous voulons sensibiliser.


Et vous parvenez à être entendu ?

Oui ça marche ! Comme nous avons réussi à nous organiser et réunir beaucoup de jeunes dans l’ensemble du pays, le gouvernement nous demande notre avis sur les questions qui concerne la jeunesse, l’éducation et l’aménagement des villes.


Et tout cela ne te demande pas trop de travail ?

Oui un peu ! Mais grâce à tout cela, je découvre comment les autres jeunes vivent et cela m’enrichit beaucoup. Je me sens actif et j’ai confiance dans mon avenir.

Mon cher Oscar, François et William, puisque vous semblez si curieux, je vous invite chez moi ce soir. Vous pourrez faire connaisance avec mes 4 frères et mes 6 soeurs ! Et oui nous sommes nombreux dans les familles africaines, vous n’allez pas vous ennuyer ! Eux aussi seront très heureux de découvrir trois voyageurs qui pourront leur expliquer ce qu’ils ont vu dans le reste du monde !

Avec plaisir ! Nous sommes très touchés de ton invitation Ousmane !
Allons-y !



JPEG - 12.3 ko
Ousmane et sa mère dans leur maison familiale
Banjul - Gambie, le 05 juin 2004.
Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english