Souad et la coopérative artisanale de femmes d’Ait Ourir

"Bienvenue au sein de la Coopérative artisanale de femmes !" nous dit Souad, une jeune habitante de 23 ans qui habite un quartier populaire dans le village de Ait Ourir.

Ici dans ce centre, nous organisons des cours pour que les femmes qui vivent ici avec leur famille sachent mieux lire et écrire et qu’elles prennent mieux en main leur vie quotidienne. Pourquoi faisons-nous cela ? Et bien parce que dans notre façon de vivre dans les campagnes du Maroc et dans nos traditions, les femmes doivent travailler très tôt et passer beaucoup de temps à s’occuper de leur foyer et de leur famille. La plupart n’ont pas eu la possibilité de suivre des cours.

Alors nous leur proposons des cours d’alphabétisation et des ateliers de fabrication artisanale où elles se perfectionnent dans la vannerie, la broderie et dans la peinture sur verre. Cela leur permet d’améliorer leur revenu en commercialisant plus efficacement ce qu’elles ont fabriqué. Les enfants eux-aussi participent aux cours et aux activités : par exemple, ils ont aménagé avec notre aide un jardin botanique juste derrière le centre.

Et regardez l’ambiance qu’il y a ici ! Les femmes viennent très souvent nous voir, elles passent beaucoup de temps ici avec les enfants et les jeunes animatrices de la coopérative : Latifa, Rhadija et Najat (en photo ci-dessous).




Au début, nous les avons beaucoup écouté, elles nous ont donné leur confiance et du coup nous avons encore plus envie de les accompagner et de développer nos activités. Nous allons bientôt créer une formation consacrée à la prévention du SIDA et à la connaissance des maladies génitales pour les femmes car elles n’ont pas assez d’informations pour se protéger et prendre suffisamment soin d’elles.

Tu vois Oscar, il est très important que les habitants se mobilisent et s’organisent pour partager les connaissances qui leur permettront de devenir plus autonomes et actifs dans leur vie quotidienne. Et moi, grâce à tout cela, je me sens vraiment investie dans l’animation de mon quartier et j’apprends plein de choses grâce aux rencontres que je fais ici !

Mon rêve, c’est qu’un jour je puisse voyager dans votre pays, en France, pour découvrir toute sorte de personne et revenir ici pour utiliser ce que j’aurais appris ! Nous pourrons peut-être nous revoir lorsque tu seras de retour en France après ton voyage qui sait !?




- pour découvrir les rêves de Latifa, Khadija et Najat.





Ait Ourir - Maroc, le 30 avril 2004.

Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english