Delphine fait la paix en Afrique avec Africapeace

Ah, voilà ! On y est ! « ONG Africapeace ». Il paraît que c’est une association de jeunes. Je suis curieux de voir ça. Vite, poussons la porte !






Bonjour, je m’appelle Oscar. Moi et mes amis, nous venons voir Delphine.
Ah ! Bonjour Oscar, je vous attendais. Je suis Delphine. Bienvenue à l’ONG Africapeace !


ONG Africapeace ? Qu’est-ce que ça veut dire ?
Africapeace, ca veut dire Paix en Afrique, Oscar. Ca veut dire que notre ONG essaie de contribuer à la construction de la paix sur toute l’Afrique, et surtout ici au Bénin.






Ah oui ! Comme Abdoulaye en Casamance qui faisait du théâtre avec son lycée pour aider à la reconstruction de sa région qui était en guerre !! Mais, il n’y a pas de guerre au Bénin ?
C’est vrai, ici au Bénin, il n’y a plus de guerre depuis longtemps. Mais tu sais Oscar, quand tu travailles pour la paix, ça ne veut pas uniquement dire que tu luttes contre une situation de guerre. Au contraire, travailler pour la paix, c’est chercher à faire en sorte que chacun au fond de lui, se sente en sécurité, en paix. Cela concerne notre vie de tous les jours.


Tu veux dire que pour qu’il n’y ait pas la guerre, il faut se sentir bien ?
Oui, c’est ça ! Il faut se sentir bien au fond de soi, pouvoir manger à sa faim, avoir un minimum d’argent pour vivre, être respecté et respecter les autres et pouvoir décider de son avenir et de celui de ses proches, comprendre le monde qui t’entoure. La paix, c’est tout cela en même temps tu vois !




Je comprends mieux. Vous essayez de réunir ces conditions pour favoriser la paix c’est cela ?
Exactement. Ici, nous sommes tous des jeunes et tous des bénévoles. Moi, j’ai 17 ans. On s’est dit que si on voulait vivre dans un monde en paix, alors il fallait mobiliser les jeunes comme nous. Et puis, ça marche mieux, si c’est nous, des jeunes, qui allons les voir.




Et où vas-tu les voir ?
Très souvent, on organise des réunions publiques en ville, directement sur les places, pour débattre avec les jeunes. On discute de la tolérance, de la santé, du sida, de l’école, de l’université, du droit au travail, de la famille, etc... Nous présentons un film ou un documentaire puis nous lançons la discussion.

Africapeace organise aussi des visites dans les écoles primaires et parfois dans les collèges pour rencontrer les élèves. On installe un stand dans la cour et on passe dans les classes directement.




Cette année, nous avons expérimenté un Camp de vacances international de paix. Notre idée, c’était de faire se rencontrer des jeunes de nationalités différentes de 16 à 22 ans, et de leur demander de vivre et de travailler ensemble pendant 21 jours. Tu sais, nous avons beaucoup travaillé pour créer des petits spectacles ou des exposés sur ce qu’est la paix, la tolérance... mais on a surtout appris à vivre ensemble malgré nos différences de culture. Tu vois Oscar, je crois que la vraie paix, elle est là, dans le respect de la diversité de l’autre et le savoir-vivre ensemble.








Oui, tu as sûrement raison Delphine. Moi, dans mon voyage avec François et William, tous les jours je m’en rends compte.

Si vous organisez un autre camp comme celui-là l’année prochaine je veux bien venir moi aussi contribuer à construire la paix avec des amis de partout dans le monde.


Au revoir Delphine et bonne continuation !

D’accord Oscar, faites bien attention à vous et bonne route !!!


Cotonou - Bénin, le 2 Octobre 2004.



Mots-clés

Aire géo-culturelle: Afrique de l’Ouest
Catégorie d’acteur: Jeune - Ong
Domaine d’action: Education - formation - Paix - guerre
Méthode d’action: Organisation de rencontres et forums
Mutation sociale: 1 Promouvoir une éthique commune
Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english