Tout m’est égal si je suis ivre !

Chapeau au désert du Taklamakam de nous réserver des lieux si étonnants, mystérieux et lunaires. Quand on se ballade là-dedans, on ne peut plus s’arrêter, on continue à rouler, comme si l’on plongeait. "Tout m’est égal, je veux simplement rouler, sur une route en hiver ennivré, pour une étoile tout là-haut allumée, échappée belle, avec elle, sur les sentiers".




Tout m’est égal car je suis ivre






Tout m’est égal, je veux simplement rouler

Sur une route en hiver ennivré

Pour une étoile tout là-haut allumée

Echappée belle, avec elle, sur les sentiers





Tout m’est égal, je veux simplement plonger

Dans le désert, dans la magie de rencontrer

Des visages, des mystères, loin de ma réalité

Les apprendre, les écrire et même oublier





Tout m’est égal car je suis ivre

D’une chose qui me suffit pour vivre

Installée dans mon âme incomplète et sauvage

Comme une idée, un amour, comme un voyage.
















Langzhou - province de Ganzu - Chine, le 27 novembre 2005.









Mots-clés

Aire géo-culturelle: Chine
Catégorie d’acteur: Voyageur
Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english