When women gather, Turkey changes

Comment permettre aux femmes de prendre part aux prises de décision politiques ? Comment renforcer les capacités des femmes à s’impliquer dans le milieu politique particulièrement dominé par les hommes ? Selma Acuner, co-fondatrice de l’association indépendante Kader, en fournit un exemple en appuyant les femmes à entrer dans la vie politique et transformer la société. Moteur ! english - francais



- See the english version of this article.


Depuis sa création en 1997 à Ankara, Kader, the Association for supporting and training women candidates for politic, se donne pour objectif de permettre aux femmes d’entrer dans la sphère politique non seulement pour promouvoir une participation plus large des femmes dans ce domaine traditionnellement réservé aux hommes, mais aussi pour permettre à la société de bénéficier des conceptions et de la sensibilité féminines. Co-fondatrice de l’organisation, enseignante et militante politique, Selma Acuner, souligne le déficit de représentation des femmes dans les décisions publiques et apporte des données sur la condition féminine en Turquie et sur son évolution. Revendiquant son indépendance à l’égard de la puissance publique et son intégrité vis à vis des bailleurs de fonds, elle décrit les stratégies utilisées par Kader pour promouvoir l’implication des femmes en particulier la modification du code pénal turque par l’intermédiaire de la Turkish penal code platform (plate-forme turque pour la réforme du code pénal). Une action pertinente et efficace qui lui donne les raisons d’espérer dans une plate-forme régionale mobilisant les acteurs oeuvrant sur la question féminine et de rêver d’un Gender Institute en Turquie.








- Interview de Selma Acuner (anglais - format WMV - 10 Mo) -> Moteur !













Ankara - Turquie, le 8 juillet 2005.









Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english