Adama veut apprendre... et apprendre

Le soleil donne encore quand nous débarquons à Bogandé dans l’est du Burkina. C’est le premier gros bourg que nous rencontrons depuis le matin. Il y a l’éléctricité et donc du froid. Ouf ! Assis dans un maquis du coin, nous engloutissons LA sucrerie universelle, ô combien salvatrice et rafraichissante quand Adama nous rejoint, plein d’envie de causer.




Adama à 17 ans et, fièrement, il n’hésite pas à annoncer son 15,44 de moyenne pour son passage en quatrième. Il attend comme beaucoup de ces camarades que la rentrée reprenne « pour de vrai » : les cours auraient dû reprendre depuis lundi dernier mais tous les profs ne sont pas encore arrivés, alors on attend. Il a passé ses vacances entre la boutique de son oncle, ici, et Fada N’gourma, Mani et Ouagadougou, la capitale, où il en a profité pour découvrir les joies d’Internet. Des vacances bien remplies mais il est temps de reprendre le chemin de l’école, Adama n’a pas de temps à perdre, il veut apprendre.


« Mon rêve, c’est de de devenir un intellectuel, c’est tout. C’est faire des études, de longues études, aller jusqu’à l’université, ou faire une grande école. Je sais, ça peut paraître un petit rêve, mais tu sais, ici, vouloir faire des études, c’est pas commun. Tu vas aux champs, ou tu gardes la boutique avant d’aller à l’école. Par exemple, dans ma famille, il n’y a que moi qui vais au collège. J’ai 17 ans, je n’ai jamais redoublé, et pourtant j’entre en quatrième alors que d’autres à mon âge passe le bac. J’ai eu plusieurs « années blanches », des années où je ne suis pas allé à l’école, des années où il fallait que j’aide à la boutique. »

« Aller à l’école, faire des études, ce n’est pas encore dans la culture des gens d’ici, de nos parents, de nos grands-parents. On sait que c’est utile de savoir lire et écrire, mais on ne t’encourage pas. On ne te freine pas, mais on ne t’encourage pas. La famille veut que tu aides la famille avant tout, que tu aides à sa subsistance, parce que les conditions de vie sont difficiles et que tu perds ton temps sur les bancs de l’école. C’est souvent perçu comme un sacrifice et petit à petit toi aussi tu le perçois comme ça. »


« Mon rêve, c’est de contribuer à changer tout ça. C’est ce que je veux montrer en allant à l’école. Je veux faire de grandes études pour ensuite revenir et utiliser mes savoirs pour aider au dévelopement de notre région. Je veux montrer aux gens d’ici que faire des études ça ne sert pas à rien, que c’est juste de l’investissement sur le long terme, pour soi, pour sa famille, pour sa région et pour son pays. »


« C’est pour cela que je veux apprendre. Apprendre, et transmettre ce que j’ai appris. Je n’aimerais pas faire de la politique, les gens ne croient plus en la politique, ce n’est pas le meilleur moyen pour les aider. Si tu veux les aider, il faut s’y prendre autrement. Je veux juste apprendre, apprendre comment les autres font pour améliorer leurs conditions de vie, apprendre des expériences des autres pour améliorer et changer les choses ici. Apprendre des américains, des asiatiques et des européens. »


« Si je peux, j’irais en Europe. Pour étudier pourquoi pas mais surtout pour voyager. Bogandé, c’est la seule région du Burkina qui ne capte pas la télévision nationale, c’est seulement Canal + Horizons que l’on a, votre télévision à vous. J’ai vu les paysages, les villes et les monuments dans les films. J’aimerais aller découvrir ça « en vrai ». Et puis, comment sont les gens aussi, comment ils vivent. Et puis surtout, j’ai vu la neige et la glace, et la mer. Tout ça aussi, j’aimerais toucher. »




Adama est élève de quatrième au Lycée provincial de Bogandé. Il cherche à avoir des correspondants européens. Son adresse : GADIAGA Adama - élève au lycée provincial de Bogandé - BP 2365 Bogandé - Province de la Gnagna - Burkina Faso.


Bogandé - Burkina Faso, le 9 octobre 2004.




Mots-clés

Aire géo-culturelle: Afrique de l’Ouest
Catégorie d’acteur: Jeune
Itinéraire de vie: Désir d’échange et de partage
Mutation sociale: 1 Diffuser, partager la connaissance et transformer le système éducatif
Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english