Y’a bon, y’a pas bon...


- Alors mon ami, tu nous achètes quelque chose ? Au pied de la stèle Mermoz, à l’endroit exact où apparemment quelques années plus tôt le premier vol transatlantique aurait été tenté, Souleymane, Mass et Youssou le plus jeune des trois dit Vieux...


... ont étalé masques, tissus, tapis, statuettes, chaises africaines, et bibelots en tout genre pour essayer de soutirer avec toute la délicatesse requise pour ce genre de boulot quelques malheureux francs CFA aux touristes égarés.

Mais un peu d’intérêt pour ces trois bonhommes suffit amplement à passer du stade de touriste au stade de celui avec qui on a envie de partager plus que quelques simples billets. On m’invite à m’asseoir sur une chaise, africaine que finalement j’achèterais, j’offre le thé pour tout le monde et Mass prend son pied à le préparer sur un four en terre mauritanien.


Notre rêve à nous c’est de partir en Europe, d’aller y faire un peu d’argent et de revenir ici, au pays pour monter quelque chose. Ca c’est bon. Ici, c’est impossible d’envisager monter quelque chose si tu pars avec rien. Les banques te prêtent pas d’argent et même si tu veux acheter ne serait-ce qu’une petite voiture pour faire taxi, il faut que tu te prépares à économiser sur 25 ans avant de pouvoir commencer. C’est pas bon !! Je vécu six mois en France, trois mois avec le visa de tourisme et trois mois en illégalité. J’étais à Montauban. On m’a chopé et on m’a expulsé. Là-bas, j’étais bien, en bossant normalement, je déchargeais des caisses, je gagnais bien ma vie. Je faisais 800 000 FCFA par mois en moyenne. Ca c’est bon. Ici pour le même travail, si j’arrive à me faire embaucher, je ferais peut être 1000 FF. Hé man !! Qu’est ce que tu peux faire avec ça ?



Tu sais, pour nous, c’est la vie de famille qui est le plus important. Je vis avec ma grand-mère, mes parents et mes frères et soeurs, tous dans la même cour. Pour nous par exemple, c’est impensable d’imaginer notre grand-mère dans une maison de retraite même si parfois on comprend rien à ce qu’elle raconte. Les vieux on s’en occupe comme ils se sont occupés de nous. C’est bon ça, c’est le sens de la vie. Alors mon premier rêve pour les autres, c’est de pouvoir m’occuper de ma famille et puis de permettre à mes parents de réaliser le rêve de tout bon mulsuman : leur offrir un voyage à La Mecque. Oui, ce serait de réaliser leur rêve à eux, pour les remercier de ce qu’ils ont fait pour nous. Et je te l’ai dit, si j’avais un peu d’argent je monterais quelque chose pour mes frères, pour ceux qui n’ont rien et qui essaient de survivre ici. Tu as beaucoup de sénégalais qui sont en Europe, et surtout en Italie, et qui envoient régulièrement de l’argent à leur famille. Ca c’est bon.



Pour le monde la première chose à faire c’est de supprimer tous les hommes politiques actuels, les changer et mettre des jeunes à la place. C’est pas bon tout ça, toutes ces guerres, la misère, le terrorisme, c’est pas bon. Les Ben Laden, les Bush, les Saddam Hussein, c’est pas bon tout ça !! On est pas sur terre pour ça, on est là pour vivre ensemble. Il faut que les hommes s’aident mon pote, on est tous des frères. Blancs ou noirs, c’est du sang rouge qui coulent dans nos veines. Ca c’est bon.



JPEG - 19.9 ko
Youssou, Mass et Souleymane (de gauche à droite) vivent tous les trois à Saint Louis du Sénégal. Ils ont élus domicile avec leur boutique d’objets traditionnels autour de la stèle Mermoz, une des curiosités de la ville qui attire quelques groupes de touristes. Ils y passent les trois quart de leur temps de 9h00 à 22h00 tous les jours de la semaine.

100 FCFA = 1 FF
Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english