Du gris, du bleu, du jaune puis du vert

Tout est parti du soleil, un jour intermittent qui n’avait pas choisi s’il devait envoyer la pluie ou le beau temps sur la tête des gens. Le temps était gris et la vie aussi, sans excès ni folie, l’humeur rabougrie, l’énergie aussi, la vie sans envie.

C’est alors qu’un rayon de soleil échappé du gris du ciel
Se pose sur ma peau
Chauffe ma peau endormie, ma main engourdie
Mon corps en léthargie

Une chaleur me passe partout, des pieds jusqu’au cou
Du début jusqu’au bout
Un joli rayon solaire me transforme en chaudière
Moi et mon air glaciaire

Mais comment se fait-il qu’une étincelle ensoleillée
Me fasse tant d’effet ?
Comment se fait-il qu’elle m’ait soudain réveillé
Et même décongelé ?

Moi qui pensait vivre en couleurs le gris dans le coeur
La joie en mode mineur
Je découvre en première les couleurs élémentaires
Rouge et bleu, jaune et vert

Devant la surprise et la nouveauté de tous
Ces assortiments
Je demande quelques explications à mon invité
Etincelant

Pourquoi me fais-tu tant de tohubohu
Depuis ta venue ?
Quelle est la cause de cette heureuse
Métamorphose ?

Je suis un peu comme toi, me dit-il simplement, je suis
Rayonnement
Fait de rouge et de vert, de jaune et de bleu
Egalement

Mais le soleil et sa ferveur mélangent mes couleurs
Plus intensément
Rouge, vert, jaune et bleu se mêlent amoureusement
Et je deviens brillant

Toi gris rabougri qui voit la vie
En gris
Fais comme l’arc-en-ciel né entre le soleil
Et la pluie

Mets toi à pleuvoir à rire et à boire
Les rais de soleil
Prends leur chaleur et mets en couleurs
Tes rêves et tes désirs








Buenos Aires - Argentine, le 3 octobre 2006.




Mots-clés

Aire géo-culturelle: Amérique du Sud
Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english