Désir de nature avec les Ecoclubes de Lorena

Quelle chance de rencontrer Lorena ! Elle nous explique comment le fait de participer à Ecoclubes a changé sa vie !



- Buen dia Lorena ! Peux-tu nous expliquer ce qu’est Ecoclubes et ce que tu fais ?

- Por supuesto (bien sûr !) Mais avant je t’explique les idées qui ont fait que je suis arrivé jusqu’ici. Ce que nous pensons a beaucoup d’importance.

JPEG - 46.3 ko
Lorena à gauche et son amie Cecilia à sa droite.

Je participe à cette association parce que je pense que je peux améliorer la qualité de vie de ma ville. La ville de Cordoba est assez grande. Il y a de plus en plus de bâtiments et de maisons. Il y a aussi de plus en plus de déchets et de pollution. Je me suis dit que je pouvais faire quelque chose pour vivre dans une ville plus jolie et agréable.

En fait l’association m’a permis de pouvoir faire quelque chose pour transformer la ville. Au début, j’ai participé à un projet de recyclage des déchets verts. Avec des amis. Petit à petit, j’ai compris que je pouvais changer les choses. Et en retour, j’ai compris que je pouvais me changer moi-même, je veux dire avoir le pouvoir de changer mes relations, mes idées, mes choix. Me Intendes ?


- Si... si... dale... continue !


- J’ai compris qu’agir sur ce qui m’entourait m’a permis d’agir sur moi en même temps. Ca a été une révolution. La ville me semblait avant immense, immuable comme un gros bloc de béton. Maitenant j’ai l’impression que je peux la modifier, la colorer, en prendre soin avec mes mains et mes idées. Comme si je créais quelque chose. En même temps j’ai davantage appris à me créer moi-même.

C’est une idée très importante pour Ecoclubes. Faire quelque chose pour la qualité de la vie de tous, mais aussi la qualité de sa vie.


- Je comprends ce que tu veux dire, tu l’expliques très bien...


- Sinon je suis en train de réfléchir avec des amis à un projet sur le thème de l’eau. Nous voudrions expliquer aux habitants comment mieux utiliser l’eau potable et l’eau domestique.
J’aurais plein d’autres choses à dire mais je dois m’en aller désolé... si tu veux, tu peux aller rencontrer les autres équipes Ecoclubes qui sont dans les autres régions de l’Argentine.


- Pourquoi pas... merci de nous expliqué tout cela Lorena. Muchas gracias !




L’Argentine est un pays d’Amérique du sud qui compte 38 millions d’habitants. C’est un pays de migrants : les argentins d’origine espagnoles ou italiennes représentent plus de 80% de la population nationale. La capitale est Buenos Aires. On y parle l’espagnol et les grands régions géographiques sont la Patagonie au sud, la Pampa au centre et la Cordillère des Andes.




Voici quelques images extraites de mon album photo.


JPEG - 68.4 ko
Cecilia et Lorena à la fin de notre discussion. Merci à toutes les deux et bonne route !
JPEG - 53.4 ko
Voici un panneau que j’ai vu à l’entree de Cordoba. Cela signifie "Quelle joie de te recevoir a Cordoba". Accueillant non ??
JPEG - 51.5 ko
Dans le centre de Cordoba. Nous venons de prendre le bus. On l’appelle le "colectivo" en espagnol.
JPEG - 50.2 ko
Nous sommes dans le centre de Cordoba. J’ai trouvé la ville très agréable, il y a des espaces verts, des rues piétonnes. Nous sommes en hiver, pourtant le climat est très ensoleillé ici.
JPEG - 58.5 ko
C’est l’image qui pourrait dessiner le rêve de Lorena : faire une ville plus agréable avec de l’écologie et des couleurs.
Cordoba. Argentine. Le 8 juin 2006.






Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english