Zara et les tresses du Ramadan

Nous sommes à Agadez, en plein milieu du désert. Aujourd’hui, nous attendons Zara. Elle veut nous présenter ses amis et les habitants de sa rue. C’est un jour particulier, on va faire la fête !!



- Bonjour Oscar !!! Le séjour à Agadez, ça se passe bien ? Tu es prêt pour faire la fête ?
- Salut Zara ! Oui ça va, on se repose un peu avant de faire la fête. Et toi, tu vas bien ? La fête s’annonce bien ?
- Oui, je crois ! Je viens juste de finir de me coiffer. Tu vois comme je suis belle, j’ai fais des tresses. Ici, c’est une tradition, chaque année, pour la fête du Ramadan, tout le monde se fait beau. Tu vas voir, on va aller visiter mes amis qui habitent dans la rue. Ils sont tous bien habillés et bien coiffés.


JPEG - 29.8 ko
Salut ! C’est moi Zara !
JPEG - 20.8 ko
Pour bien fêter la fin du Ramadan, j’ai tressé mes cheveux. C’est une tradition. Ici à Agadez, toutes les filles se font des tresses.

- Si tout le monde est bien habillé, il faut peut-être que je change mes vêtements alors ?
- Non Oscar ! Pour toi ce n’est pas pareil !! Tu es un voyageur, tout le monde sait bien que tu n’as pas des habits de fête dans ton sac. Et puis tu es toujours bien habillé de toute façon, c’est ce que m’ont dit mes copines !! Tu viens on y va !


- Zara ! Qu’est-ce-que c’est la fête du Ramadan ?
- C’est la fête que nous faisons chaque année après avoir jeûner pendant un mois. Après le Ramadan, nous pouvons à nouveau manger et boire normalement pendant la journée ! Mais attends, nous allons aller voir Rhoumour, c’est le boutiquier de la rue. Il va nous expliquer tout ça.


JPEG - 18.2 ko
Lui, c’est Rhoumour, le boutiquier de notre rue. C’est un Touareg et il connaît beaucoup de choses. En plus, il adore discuter.

- Bonjour Rhoumour ! Comment ça va ? Tu as bien fêté ?
- Ah, oui !!! Ca, j’ai bien fêté depuis hier soir ! Et chez vous ça se passe bien ?


- Ca va ! Avec Oscar, nous allons rendre visite à tous mes amis du quartier et tu es le premier que nous visitons. Est-ce que tu peux nous expliquer ce que c’est que le Ramadan ?
- Bien sûr Zara ! Chaque année nous pratiquons ce que nous appelons le Ramadan. C’est une période de jeûne. Pendant un mois, il nous est interdit de manger et de boire pendant la journée, depuis le lever du soleil jusqu’à son coucher. C’est un peu difficile parfois, surtout de ne pas boire.


- Alors, c’est pendant la nuit que vous mangez et buvez ?
- Oui Oscar, c’est exactement cela ! Tu as certainement constaté l’agitation qu’il y avait juste après le coucher du soleil chaque soir. Pendant un mois, nous vivons aussi pendant la nuit. Il y a beaucoup d’animation dans les rues, les petites brasseries restent ouvertes plus tard pour que les gens puissent manger et les boutiques aussi. Comme la mienne.


- Et tout le monde doit le faire ?
- Oui, c’est recommandé par l’Islam, notre religion. Mais les enfants et les femmes enceintes, par exemple, ne sont pas obligés de faire le Ramadan. N’est-ce pas Zara ?
- Oui, c’est vrai, nous ne faisons pas le jeûne, mais ça ne nous empêche pas de faire la fête. Allez viens Oscar, on va passer voir Salimata et sa famille. Merci Rhoumour ! Bonne fête à toi !
- Au revoir Rhoumour !


- Dis-moi Zara, est-ce que tu sais d’où ça vient le Ramadan ?
- On aurait peut-être dû commencer par là !! C’est un rituel qui est recommandé par le Coran, notre livre saint, pour cultiver notre foi en Dieu. C’est comme les cinq prières quotidiennes.


JPEG - 15.1 ko
Sur la route de la maison de Salimata nous avons rencontré Aicha et Aminata. Elles aussi, elles avaient tressé leurs cheveux.

- Vous priez cinq fois par jour !?!
- Oui, c’est ce que nous dit le Coran : avant le lever du soleil, à midi, au milieu de l’après-midi, immédiatement après le coucher du soleil et avant minuit. Mais tu sais, comme pour toutes les religions du monde, chacun est libre de pratiquer sa foi en Dieu comme il l’entend.


- Salimata ! C’est nous ! Oscar et Zara !
- Hé bonjour, allez-y entrez ! Vous avez bien fêté ?
- Oui, nous venons juste de passer voir Rhoumour, il nous a expliqué ce qu’était le Ramadan. Maintenant je comprends mieux pourquoi on fait la fête aujourd’hui. Tout le monde doit être très heureux de pouvoir retrouver un rythme de vie normal. Et chez toi ça se passe bien Salimata ?
- Oui, regarde ! Tout le monde est là ! Quand le Ramadan se termine, toutes les familles font une grande fête pendant trois jours. Nous invitons nos voisins, nos cousins, nos amis à passer nous voir pour manger, boire du thé et causer. Et puis surtout on s’habille et on se coiffe. Tu as vu comme je suis coiffée ? Moi aussi j’ai fait des tresses. Toutes les filles font des tresses, c’est la tradition. Vous allez où maintenant Zara ?


JPEG - 17.7 ko
Ici, c’est Salimata, au milieu des ses frères et soeurs : à gauche Amina, à droite Zeynabou, et puis leurs deux petits frères.

- On va voir Dim ! Tu veux venir avec nous ?
- Je vais rester encore un peu avec ma famille. Je vous rejoindrais peut-être après.
- D’accord Salimata, à bientôt !


- Où est-ce que l’on va Zara ?
- On va chez Dim, c’est mon ami. Il habite juste à côté et il est très sympa. Lui, il ne fait pas le Ramadan, ni les cinq prières. Il dit qu’il n’en a pas besoin pour croire en Dieu. Mais il fait la fête quand même. Allez viens, là-bas on chantera des chansons.


JPEG - 23.9 ko
Et voilà Dim, c’est un de mes meilleurs amis. J’adore venir le voir, on rigole toujours bien. Aujourd’hui, on va chanter.
JPEG - 13.6 ko
Chez Dim nous avons rejoint Khadija et Nafissa.
JPEG - 21.3 ko
Puisqu’elle s’étaient coiffées pour la fête, elles ont voulu faire des photos. A votre avis, à qui appartient cette coiffure ?
JPEG - 14.9 ko
Et celle là ? C’est celle de Khadija.

Et si on chantait...

Tu peux toi-aussi chanter avec Zara et ses amis : pour cela, fais-toi aider d’un adulte pour télécharger sa chanson sur ton ordinateur.


- « Zara chante sur le pont du nord » (durée 1mn 45s , format windows media video - 4Mo) -> écouter



Sur le pont du nord

Sur le pont du nord un bal était donné
Sur le pont du nord un bal était donné

Adèle demande à sa mère d’y aller
Adèle demande à sa mère d’y aller

Non, non ma fille tu n’iras pas danser
Non, non ma fille tu n’iras pas danser

Elle monte en haut et se mit à pleurer
Elle monte en haut et se mit à pleurer

Dans un bateau son frère est arrivé
Dans un bateau son frère est arrivé

Ma soeur, ma soeur qu’as tu donc à pleurer
Ma soeur, ma soeur qu’as tu donc à pleurer

Maman refuse que j’aille au bal danser
Maman refuse que j’aille au bal danser

Met ta robe blanche et ta ceinture dorée
Met ta robe blanche et ta ceinture dorée

Dans un bateau ils se sont en allés
Dans un bateau ils se sont en allés

La première danse Adèle a bien dansé
La première danse Adèle a bien dansé

La deuxième danse Adèle a refusé
La deuxième danse Adèle a refusé

La troisième danse le pont s’est écroulé
La troisième danse le pont s’est écroulé

Voilà le sort des enfants obstinés
Voilà le sort des enfants obstinés





Agadez - Niger, le 13 novembre 2004.





Mots-clés

Aire géo-culturelle: Afrique de l’Ouest
Catégorie d’acteur: Jeune
Domaine d’action: Valeurs et religions - représentations
Médias: Audio-vidéo
Traversées - http://www.traversees.org
A propos de Traversées
Nos compagnons de route
Presse
Contact
français espanol english